samedi 23 février 2008

A Chamonix c'est Spécial, aux Planards c'est le panard

Couru sur la piste des Planards - préparée la veille pour une course valide FIS - le trophée Sébastien Rung est un classique de la coupe de France Handisport. Un classique que j'ai placé dans ma ligne de mire. Deux slaloms dans la journée désignent le détenteur du trophée, toutes catégories confondues. J'ai gagné l'an passé et il me faut finir à nouveau en tête si je veux conserver la belle sculpture de bois, fer et roche du sculpteur Rolland Cretton qui orne mon salon! L'enjeu est de taille (environ un mètre de haut et de long), la pression maximale.

En fait, l'absence de certains coureurs qui participent aux épreuves de coupe du Monde asiatiques rend la tâche moins ardue. Dans ma catégorie, je gagne dans un fauteuil (si je puis dire) avec une bonne marge sur Fred et Manu - dont les progrès font quand même plaisir à voir! Chez les debout, Vincent l'emporte mais son temps scratch (compensé bien entendu) est moins rapide.
Je crois donc avoir bien rempli mon devoir pour ramener fièrement au foyer mon trophée de chasseur de Spécial - un animal nerveux, imprévisible, aux réactions très vives...
Que nenni! Les mal-entendants prennaient part à la course et l'un deux me ravit l'exquise sculpture! Thomas skie en effet très joliment mais aucun temps compensé n'a jamais été calculé pour autoriser un classement commun... sans rancune mais avec regret, je dois donc abandonner l'oiseau composite au jeune homme...

Aucun commentaire:

Archives du blog