mardi 13 janvier 2009

Le Géant, c'est Nain

Ca y est, on a trouvé avec Cyril (Moré) la solution miraculeuse.
Co-piaule durant le séjour Espagnol de la coupe du Monde, il me sert de coach vestimentaire et moi de preparateur mental... nous n'avons pas fini de progresser.

Le dernier progrés en date, et le plus fracassant, est simple.
Après l'observation que nous ne commencons à skier "le couteau entre les dents" qu'après avoir commis une grosse erreur - par devoir de se rattraper - nous avons decidé d'un commun accord que demain, dans l'aire de départ, nous nous jèterons par terre plusieurs fois. Peut-être même dans la cabane de départ, si c'est assez large.

La recette à faire un podium en Géant n'est en tous cas pas simple. Je finis 5ème et 10ème, dans des temps dont les japonais doivent rire sous cap. En attendant c'est moi qui rie jaune... car ils gagnent tout !

Bref, finalement, le Géant, c'est Nain.

3 commentaires:

Denis a dit…

Ma Qué, Mon Cher JY, lé slalom nain, c'est oune grrrrande idée !
é la Souite, lé Slalom ordinaré, lé noul-Ji, lé noul-combiné, la remonte.
Tou prends les descentes mécaniques (post relativistes).

Denisse
Ton Coach antonymique.

Alleï, oune ou duo choutes dans lé cabane dou départ, et tou né sira pas lou contrario d'un campionissimo !

Delph a dit…

Juste pour te féliciter pour ta 1ère place au slalom d'aujourd'hui !
Dommage que votre nouvelle technique n'ai pas été aussi efficace pour Cyril...

denis a dit…

LE slalom en tous cas, c'est impérial ! bravo winner és spécial !!

Denis
admiratif !

Archives du blog