dimanche 15 novembre 2009

Stage plein

Un stage de plus qui se termine.
Stage intense avec des entraînements chaque jour, par tous les temps. Vent et grésil n'ont pas découragé les fous de slalom, et nous nous sommes retrouvés, quatre bobs assez seuls à 3500 mètres, bienheureux lorsqu'un rayon de soleil est soudainement venu chassé un jour parfaitement blanc. En dehors des passages parfois acrobatiques, des sensations extrêmes, des chronos plutôt positifs (et serrés entre nous), des séances de sophro mélés de bons fou-rire, des chants vosgiens du coach dans le funiculaire, et autres gags en séries, j'ai adoré les moments les plus tempétueux. 80 km/h de souffle, l'air glacé, la neige qui vole et fouette le visage, la pioche qui monte au ralenti, le relief invisible et les piquets couchés. Quasi personne sur le glacier sinon une petite partie de l'équipe handisport, pour qui le plus dur est parfois de gravir les marches... du funiculaire. L'envie d'en découdre avec une vingtaine de portes est plus forte que l'incitation de la météo à rester sous la couette. Quelle récompense alors d'apercevoir à la faveur d'une éclaircie un coin de ciel bleu, des bouts de montagne et la piste sur laquelle nous pouvons enfin glisser sans retenue !

Pendant ce temps, nos 'sherpas' nous guettent depuis le restaurant, et composent avec talent le petit clip ci-dessous. Une sacré écurie digne des meilleures équipes de Formule 1 -:)


1 commentaire:

Anonyme a dit…

ce que je cherchais, merci

Archives du blog