dimanche 14 mars 2010

Matinée poudrée et soirée d'ouverture

Hier, à la place d'un entraînement, j'ai profité des 40 cm de neige fraiche pour écrire de ma spatule quelques S sur la montagne de Whistler! L'avantage de l'uniski, c'est que l'écriture est plus fine et d'un passage à l'autre, je retrouve ma trace unique :-) Avec l'obligation de garder les patinettes hautes (sinon, elles se prennent dans la poudre), la sensation de filer en équilibre dans du coton est grandiose. De plus, comme exercice de proprio-ception, il n'y a pas mieux.

Le soir à Vancouver, l'ouverture avec un public enthousiaste, (60 000 personnes!) nous plonge dans le bain des Jeux. Plus que les discours (un peu long et un peu à tirer sur l'émotion...), je retiendrai les concerts tonitruants et le dynamisme du public - entre autre, des holas qui n'en fininissent pas...



La météo est en train de tout bouleverser. Le brouillard oblige au report de la Descente et nous sommes incertains sur la course de dimanche. Selon les conditions, je sais déjà que je m'élancerai demain en SuperG ou bien... en Slalom. Je me réjouis de cette météo blagueuse, car elle donne un peu moins de chance à mes concurrents qui font la Descente d'apprendre cette piste par coeur...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

T'es trop fort
Maintenant te voila aux J.O
Incroyable, extraordinaire, génial ...
Je croise les doigts pour demain si tu cours
Une fan qui a croisé ton chemin ainsi que celui de Cathy sur un beau navire nommé "Le Bélem"

Signé Cathy (et oui encore une ...)

Bob Hatteau a dit…

Salut Jean-Yves,

J'ai vu en direct la deuxième manche depuis Bucharest... Suzuki et toi avez de loin le ski le plus souple et aérien, la belle trajectoire, le beau geste... Mais c'est la course ! Il y en aura d'autres.

Bonne chance à toute l'équipe pour toutes les courses !

Pierre

P.S.: Bon article dans le Journal du Dimanche. J'attends de lire celui de La Croix.

Hugues Bonnin a dit…

Salut JYV !

on a vu ta course (slalom) cette nuit sur TV8 Mont Blanc (merci Free ADSL)... On a presque pleuré : de joie en te voyant t'élancer avec tant de détermination, de talent, de souplesse, de beauté !... puis de tristesse en voyant que tu passais à côté de la porte... La dure loi du sport a encore frappé dur ! On te soutient à fond de ce côté-là de la France ! Bon courage et que la Force soit avec toi !
Ug & family

Archives du blog