dimanche 15 septembre 2013

Une semaine dans un frigo

Prenez un gigantesque congélateur de 600 mètres de long, 35 de large et 10 de haut, posez le en pente sur une colline de Lorraine, à une encablure des fonderies de Gandrange, remplacez les saucisses par cinq skieurs assis et vous obtiendrez notre lieu favori d'entrainement du début d'Automne.

Prenez ensuite des horaires de paysans, début de la traite à 6h30, petit-dej à 9h, retour au champ de 10h30 à 12h30 et vous connaitrez notre rythme matinal.

Enfin, posez les skieurs sur un matelas après les deux grosses séances d'entrainement et vous verrez une longue phase de somnolence remplir sans problème nos après-midi lorrains.

Il faut dire que, d'après mes calculs, le nombre de piquets percutés - pour ne pas écrire "pris dans la gueule" - s'approche des 2400. Ajoutez quatre heures de Géant, quelques sauts sur les bosses artificielles et vous connaitrez notre recette pour entrer sur le chemin de Sochi.

Pente faible et glace vive nous ont permis d'établir de bonnes bases autant dans les gestes techniques que pour nos trajectoires. Hormis l'épaule de Lois qui a morflé et l'a forcé à écourter ses entrainements, le reste a été très bénéfique.
Pour ma part, je consolide beaucoup d'aspects qui me rapproche d'un objectif tout simple: devenir une machine.
LA piste

Lois fait une pause
Voici quelques photos de cette semaine, agrémentée par les lions blancs du zoo d'Amneville et la visite d'une base militaire aérienne guidée par Anthony, pilote de mirage 2000, commandant de l'escadrille 'coq de combat' SPA62 et parain de notre Equipe. Une visite passionnante.
Fred
Yo

Top gun
Prête au combat
La fine équipe


Sous le ravitailleur


Aucun commentaire:

Archives du blog